En
En

Comment aider les entreprises dans le recrutement international?

Depuis quelques années, le Québec souffre d’une pénurie de main-d’œuvre, un phénomène qui s’est amplifié avec la pandémie de la COVID-19, laquelle a fragilisé le contexte économique actuel. La province recensait plus de 238 050 postes vacants au troisième trimestre de 2021, soit une augmentation de 46% par rapport au premier trimestre de 2020 (avant la pandémie). Selon le dernier rapport publié par la FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante) cet enjeu est encore criant, freinant aussi bien les PME que le développement économique du Québec.

Faits saillants du rapport de la FCEI:

  • 67 % des PME québécoises y sont confrontées; 
  • 51 % des entrepreneurs ont dû travailler plus d’heures pour pallier le manque d’effectifs; 
  • 26 % affirment avoir dû refuser des ventes ou des contrats en raison de la pénurie de main-d’œuvre; 
  • 17 % déclarent avoir annulé ou reporté des projets d’affaires. 

Pour les entreprises, il s’agit d’un défi majeur puisque certains entrepreneurs sont incapables de recruter de la main-d’œuvre pour répondre à leurs besoins. Ils sont donc contraints de refuser du travail, ce qui a des conséquences directes sur le développement économique de la province. Certaines régions sont ainsi en perte de vitalité. Pour aider les entreprises à faire face à cet enjeu, le recrutement international se veut être une solution à considérer.

 

Le recrutement international : trouver des talents dans le bassin à l’étranger 

Comment aider les entreprises dans le recrutement international?Plusieurs solutions sont envisagées, dont l’immigration qui permet d’attirer de nouveaux talents. Trouver des travailleurs qualifiés dans le bassin à l’étranger peut effectivement répondre aux besoins croissants du marché local. 

La voie la plus courante est celle du Programme des travailleurs étrangers temporaires. Il y a peu de restriction pour les entreprises qui souhaitent profiter de ce programme ainsi que pour le type d’emploi pouvant être comblé. Parmi les exigences, ce programme comprend la nécessité de produire une évaluation d’impact sur le marché du travail (EIMT) et l’affichage des postes localement. Ces exigences sont les preuves que vous utilisez ce programme comme dernier recours afin de pourvoir les postes pour lesquels vous n’avez pas trouvé de citoyens canadiens ou de résidents permanents qualifiés.  

Plusieurs facteurs vont déterminer le programme que vous devrez suivre. Le programme suivi aura des conséquences sur les délais et sur les exigences gouvernementales entre autres. Vos besoins aussi viendront déterminer la provenance de vos travailleurs où vous souhaitez recruter. Voici quelques exemples de facteurs influençant ces choix : 

  • Le salaire offert au travailleur ; 
  • Le domaine du travail;
  • Les tâches à exécuter dans le mandat de son travail (code CNP);
  • Le travail est-il sur la liste à traitement simplifié du gouvernement, donc considéré comme étant en pénurie;
  • La langue parlée... 

L’externalisation des processus: une ressource d’un pays étranger exécute une tâche au même titre qu’un employé local 

Le contexte de la pandémie a aussi montré que, pour plusieurs postes, nous sommes capables de travailler à distance afin d’optimiser les opérations. Dans ce même contexte, les entreprises peuvent encore procurer de la main-d’œuvre internationale à travers de l’externalisation de processus, connue également sous le nom de Business Process Outsourcing (BPO). 

Plusieurs postes peuvent se faire à distance, tel que : dessinateurs modeleurs, géotechnique, TI, cybersécurité, entre autres.  

Les avantages de l’externalisation des processus 

  • 30 % de réduction des coûts comparativement au taux local, en moyenne; 
  • Aucun besoin d’investissement en infrastructure; 
  • Allègement de vos obligations; 
  • Allonger les heures de services à la clientèle; 
  • Approche plus globale; 
  • Réaliser des mandats plus rapidement et de manière plus performante. 

 

AURAY Sourcing : une filiale de Raymond Chabot Grant Thornton 

Le processus de recrutement à l’international et d’immigration comprend une multitude de détails qui pourront rendre le processus ardu. Pour vos premières expériences, il est recommandé de chercher l’aide de professionnels qui ont de l’expertise dans le domaine. 

AURAY Sourcing International recrute de la main-d’œuvre qualifiée afin de trouver les meilleurs talents partout dans le monde, soit pour l’immigration ou pour l’externalisation des processus, tout en assurant une expérience de travail confirmée et une diversité culturelle. 

La firme recrute dans 15 pays, dont plusieurs pays francophones pour faciliter l’intégration des travailleurs. 

En tant que membre de la famille de Raymond Chabot Grant Thornton, AURAY Sourcing International est présent partout au Québec, ce qui permet d’offrir un service de proximité et sur mesure ainsi que de comprendre les besoins et enjeux locaux de chaque entreprise.

 Pour parler avec un de ses conseillers, vous pouvez envoyer un courriel à sourcing@auray.com ou appeler directement au 1 800 363-3915.